Catégories
Communication Psychologie Toastmasters

La pratique délibérée : l’art de progresser éternellement

Cette approche permet de développer l’expertise dans de nombreux domaines dont l’art oratoire.

L’homme politique et écrivain américain Benjamin Franklin s’est donné très tôt les moyens d’améliorer sa plume. Dès l’adolescence, il a pris l’habitude de réécrire de mémoire les articles lus dans le Spectator, le Libé de l’époque. Il comparait ensuite sa prose avec la version originale et apprenait ainsi à enrichir son vocabulaire et ses tournures de phrase. Le jeune homme s’exerçait là, sans le savoir, à la pratique délibérée.

QU’EST-CE QUE LA PRATIQUE DELIBEREE ?

La pratique délibérée est une stratégie d’apprentissage où l’apprenant s’engage à suivre un exercice d’entraînement planifié et répété, dans une logique de progression, avec un objectif bien défini. En cela, elle se distingue de la pratique routinière par laquelle on se contente de répéter les mêmes gestes ou les mêmes procédures. Pour être efficace, l’étudiant doit répéter les exercices de pratique délibérée de nombreuses fois, disposer rapidement et facilement des résultats de ses actions, pour corriger sans délai l’écart entre ces résultats et la performance attendue. Comme il est amené à échouer souvent, il est important d’effectuer ces exercices dans un environnement sans risque. Le retour de la part d’un expert permet également de soulager la frustration des essais et erreurs répétés.

LA PRATIQUE DELIBEREE CHEZ TOASTMASTERS

Et le jeu en vaut la chandelle. K. Anders Ericsson a étudié la haute performance, en particulier chez les artistes, les joueurs d’échecs et les sportifs. Pour lui, la pratique délibérée permet à la longue de distinguer les experts, capables de prouesses inouïes, et les personnes simplement compétentes.

Prenons l’exemple d’Alain, un Toastmaster déjà expérimenté. Il souhaite s’améliorer en évaluation de discours grâce à la pratique délibérée. Pour commencer, il se lance un défi : prononcer son discours d’évaluation sans note ! Il élabore pour cela une stratégie de mémorisation des points forts et des points d’amélioration du discours qu’il évalue grâce à un nombre limité de mots-clés. Pour pratiquer sa stratégie de manière répétée, il s’est constitué un répertoire de discours-cibles sur son ordinateur grâce à la mine d’or constituée des discours TEDx.

LA SPIRALE ASCENDANTE DES PROGRÈS

Il répète ainsi inlassablement le même processus : écouter le discours-cible, l’évaluer grâce aux mots-clés, mémoriser ces derniers, puis prononcer le discours d’évaluation sans note. Il va même jusqu’à s’enregistrer afin de pouvoir s’auto-évaluer. Au début, les évaluations sont maladroites et superficielles. Cependant, il constate avec plaisir qu’au fil du temps, sa performance s’améliore. Cela le motive à poursuivre la pratique. Au bout de quelques semaines, il aura la satisfaction de remporter haut la main le concours d’évaluation du club.

ET VOUS?

La pratique délibérée est un moyen de progresser qui a fait ses preuves pour tout aspirant orateur. Les réunions de club sont l’occasion de pratiquer sans risque avec le retour bienveillant de membres expérimentés. A votre tour de venir nous visiter lors d’une de nos prochaines séances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.