Catégories
Communication Toastmasters

Pathways : la révolution en marche chez Toastmasters

Agée de 86 ans, la méthode Toastmasters a fait l’objet en 2018 d’un profond remaniement.

La méthode Toastmasters enseigne l’art oratoire et le leadership et a été formalisée en 1932. Depuis lors, elle avait peu évolué alors que les besoins et les moyens de formation ont profondément changé. Aujourd’hui, le besoin de communiquer revêt de multiples formes : parler en public, négocier, gérer les conflits entre individus, prononcer des “pitchs” percutants, …. De même, l’offre s’est enrichie considérablement grâce à Internet, avec l’arrivée des Moocs et autres contenus multimedias. Prenant conscience du défi, Toastmasters International a décidé de refondre la méthode. Nom de code : Pathways (parcours en français).

L’essence de la méthode Toastmasters est de permettre à ses adhérents de développer des compétences en communication et en leadership. Ils pratiquent ces compétences dans un environnement protégé. Puis ils en partagent les enseignements en prononçant des discours lors de réunions bi-mensuelles. Au passage, les orateurs bénéficient des retours bienveillants et constructifs de la part du groupe. Cette méthode simple a connu un succès phénoménal puisque les clubs Toastmasters regroupent plus de 350.000 membres dans le monde.

Pathways reste fidèle à ces principes, tout en enrichissant considérablement l’expérience de l’adhérent. Tout d’abord, elle s’adapte au besoin de chacun. Ainsi, un nouveau membre débute son parcours en répondant à un questionnaire simple. Il y partage ses centres d’intérêt (par ex. parler en public, coaching, négocier, etc.) et la perception de ses propres performances (très à l’aise à pas à l’aise du tout). Trois parcours (parmi 11 au total) lui sont alors proposés. Après en avoir choisi un, le membre accède à un nombre de ressources considérable : tutoriels, vidéos doublées dans une des sept langues locales, quizz, documents méthodologiques, questionnaires d’auto-évaluation, etc. Ces outils lui permettront de mener son projet à terme, un peu comme s’il dialoguait avec un coach virtuel.

DEUX EXEMPLES CONCRETS

Ainsi, Bénédicte, responsable de la communication avec les investisseurs d’une grande banque française, souhaite se préparer à affronter des auditoires difficiles. Elle a choisi le parcours « Maîtriser ses présentations » dont l’un des projets est justement de parler devant un auditoire difficile. Ce projet va consister à prononcer un discours pendant que certains membres du club joueront un rôle prédéfini de public hostile.

Autre exemple, Karim, Toastmaster depuis deux ans, est déjà à l’aise à l’oral. Il doit prendre la tête d’une équipe et voudrait améliorer ses compétences d’animation. Pour cela, ll a choisi le parcours « Devenir un coach efficace » et travaille sur son projet « Améliorer grâce au coaching positif ». Sa nièce de 21 ans lui servira de « cobaye » de mentorée. Karim va utiliser les nombreuses ressources mises à sa disposition en ligne pour l’aider à trouver un contrat en CDI. Puis, il prononcera devant son club un discours humoristique sur les enseignements qu’il en a retirés.

Cette révolution de la méthode Toastmasters est, en fait, un retour aux sources, car, dès le départ, l’intention du fondateur Ralph Smidley était de développer, en particulier chez les plus jeunes, une aisance en communication et en leadership. Vous aussi, vous voulez suivre ce chemin ? Venez donc nous rendre visite lors d’une des prochaines réunions du club SCINTILLE !. Si, par ailleurs, vous voulez bien démarrer sur Pathways, découvrez les tutoriels ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.