Catégories
Communication Toastmasters

Les enseignements des grands orateurs de l’Histoire : Démosthène

En dépit des 24 siècles qui nous séparent de Démosthène, celui-ci reste un modèle pour les orateurs d’aujourd’hui.

Cet article inaugure une série de portraits consacrés aux grands orateurs de l’Histoire. Quels furent leurs faits d’arme, et quelle pertinence leur exemple conserve-t-il pour l’éloquence moderne ?

A tout seigneur, tout honneur, nous commençons par Démosthène, l’un des plus grands orateurs de l’Antiquité. Nietzsche, grand connaisseur de l’art oratoire antique, admirait son talent. Clémenceau, le Tigre de la Grande Guerre, lui consacra un ouvrage et voyait en ce défenseur acharné de la liberté un idéal dans la lutte qu’il mena lui-même contre Guillaume II.

DÉFENSEUR ET MARTYR DE LA LIBERTÉ

Démosthène naquit en 384 av. J.-C. à Athènes. Enfant solitaire, orphelin de père à sept ans et élevé principalement par des femmes, il se réfugiait volontiers dans la lecture de livres d’histoire et des grands discours du passé. Comme bon nombre de jeunes Athéniens de familles aisées, il bénéficia de l’enseignement de Platon.

Sa faible constitution l’ayant détourné de la chose militaire, il choisit l’art oratoire pour gagner sa vie. A cette époque, l’éloquence était en effet primordiale pour convaincre des juges qui n’étaient pas des professionnels. Les bons orateurs exerçaient alors le métier d’avocat. Sa première plaidoirie lui permit de recouvrer son héritage, détourné par ses propres tuteurs.

Il vola ensuite de succès en succès. Il est resté dans l’Histoire comme celui qui exhorta le peuple grec à faire face aux visées expansionnistes de la Macédoine, au travers des fameuses Philippiques. Bien qu’il survécût à ses ennemis Philippe II et son fils, Alexandre le Grand, il dut s’enfuir sur l’île de Paros où, poursuivi par des tueurs à solde du tyran macédonien, il finit par se suicider.

POURQUOI EST-IL TOUJOURS D’ACTUALITÉ ?

Démosthène reste encore actuel de nos jours pour trois raisons.

Il était tout d’abord expert pour adapter son style à l’auditoire. Pour convaincre les juges athéniens non-professionnels, souvent gens du peuple, Démosthène employait des mots simples issus de la vie quotidienne. De même, il utilisait souvent le langage de l’action, en particulier des infinitifs substantivés (comme le parler). Il utilisait également de nombreuses métaphores pour imager son propos. Même la structure de ses phrases était simple : une proposition principale pour donner l’idée essentielle et des subordonnées pour les détails.

Par ailleurs, Démosthène incarne l’orateur nourri de passion. Son engagement de défendre la liberté d’Athènes face aux visées macédoniennes était entier, presqu’exalté. Pour communiquer cette passion, il savait varier son style, tantôt familier, tantôt solennel, tantôt jouant sur les sentiments, tantôt calme et posé. Il n’hésitait pas, au passage, à provoquer son public, l’invectivant ou l’apostrophant tour à tour. Il utilisait aussi pleinement le langage corporel, ce qu’Aristote, son contemporain, lui reprochait, car préférant une éloquence sobre et rationnelle.

Enfin, il fut l’un des premiers adeptes de la pratique délibérée, cette technique d’amélioration systématique. Par exemple, pour pallier un défaut d’élocution – on le surnommait le bègue – il se contraignait à parler avec un caillou dans la bouche, face à la mer, pour projeter sa voix au-dessus du vacarme des vagues. Souffrant de difficultés respiratoires, il gravissait les collines d’Athènes en déclamant ses discours jusqu’à ce qu’il ne soit plus essoufflé. Grâce à cet entraînement sportif, il était capable de s’adresser sans difficulté à des assemblées de juges qui, parfois, comptaient plusieurs centaines de personnes.

POUR ALLER PLUS LOIN

Certes, Démosthène n’empêcha pas la conquête d’Athènes par Philippe de Macédoine. Mais, comme l’a écrit Clemenceau, « …Sans Démosthène, la Grèce eût succombé avec l’air morose et affligeant ». En compagnie de Cicéron, de Boileau et de Nietzsche, il est temps de se remémorer les enseignements du grand orateur.

Démosthène en herbe, vous rêvez de vous améliorer en éloquence ? Venez donc assister à une de nos prochaines séances : c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.