Catégories
Communication Toastmasters

Bien parler en public est à la portée de n’importe qui !

Dans cette formation, notre ami Alain nous révèle les secrets d’un discours qui fait mouche

Un discours bien structuré est déjà à moitié réussi. Le Romain Quintilien, le prince des rhéteurs, ne s’y est pas trompé qui considérait la structure (dispositio en latin) comme l’un des cinq piliers de la rhétorique.

Qui d’autre que notre collègue Alain, le “serial champion” de Toastmasters, est mieux placé pour nous en parler ? Dans cette formation proposée à nos membres, il nous donne les clés d’une bonne structure de discours.

Une introduction qui captive

Le but de l’introduction est, avant tout, d’attirer l’attention du public. Elle doit aussi exprimer succinctement l’objectif du discours. Alain a coutume de dire qu’un orateur doit prendre la parole pour “changer le monde”. Le discours doit porter un message.

Pour que ce message rencontre l’auditeur, l’introduction doit aussi évoquer les bénéfices dont celui-ci pourra tirer parti. Il faut pour cela que l’orateur connaisse son public. Alain réussit, en une phrase, à faire passer ce message centré sur l’auditoire : “Tout individu est capable de s’exprimer en public à condition de respecter trois principes de base”. Voilà un message qui ne peut que conquérir l’attention d’orateurs en devenir que sont les Toastmasters.

Enfin, l’introduction doit aussi affirmer la crédibilité de l’orateur. Il s’agit de l’ethos cher à Aristote. Ici, Alain fait témoigner ses nombreuses années de Toastmaster comme gage de son expertise.

Un développement qui respire la vie

Le corps du discours accomplit la promesse contenue dans l’introduction. Ainsi, il se compose d’arguments ou de conseils destinés à soutenir le message et à matérialiser les bénéfices attendus par le public.

L’orateur expérimenté sait insuffler de la vie dans ce développement, grâce, notamment aux histoires, au style, aux dialogues, voire à la prosodie des mots.

Une conclusion qui marque

Ce qui rend un discours vraiment mémorable, c’est avant tout la conclusion. Car c’est en général ce dont se souvient l’auditeur, même de longues années après avoir entendu ce discours.

Pour aller plus loin

Vous rêvez vous aussi de prononcer des discours qui fassent mouche ?

Venez donc nous rendre visite lors d’une prochaine réunion pour constater les bénéfices de la méthode de nos deux clubs Toastmasters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.